Prix des panneaux solaires

Sommaire

Les panneaux solaires sont de deux types : les photovoltaïques produisent de l'électricité, et les thermiques de la chaleur.

L'installation d'un panneau solaire coûte souvent cher. Mais c'est un investissement qui est vite rentabilisé, grâce aux économies réalisées.

Prix du panneau solaire : un investissement important

Un panneau solaire, qu'il soit photovoltaïque ou thermique, n'est pas un achat facile. L'investissement initial est parfois très important. Il inclut :

  • le prix du matériel (panneaux solaires, onduleur, régulateur...) ;
  • le prix de l'installation (main-d'œuvre...) ;
  • le coût des démarches administratives ;
  • dans le cas d'une rénovation : les éventuels travaux à réaliser avant l'installation ;
  • pour une installation photovoltaïque : les frais de raccordement au réseau ;
  • l'assurance responsabilité civile ;
  • les frais de maintenance ;
  • pour une installation photovoltaïque : les impôts sur le revenu concernant la revente de l'électricité.

Prix des panneaux solaires photovoltaïques

Pour un panneau solaire photovoltaïque intégré au bâti d'une puissance de 3 kW, on compte environ 13 000 € TTC. C'est un peu moins si le panneau n'est pas intégré.

Une installation de 200 m² d'une puissance de 25 kWc coûte donc environ 180 000 € HT. Le coût du raccordement au réseau d'une installation solaire photovoltaïque peut s'élever à 1 500 € HT si vous choisissez de revendre la totalité de votre production. On prévoit plutôt 600 € si vous décidez de ne vendre que le surplus d'électricité, car le raccordement est alors plus simple.

Dans une installation solaire photovoltaïque, il y a un onduleur qui transforme le courant continu en courant alternatif. Cet onduleur doit être changé tous les 8 à 10 ans et coûte de 1 000 à 2 000 €.

Prix des panneaux solaires thermiques

Une installation solaire thermique de petite taille (10 m²) coûte 10 000 €, sans compter l'éventuelle chaudière d'appoint. Ce prix n'est pas beaucoup plus élevé que celui d'une chaudière classique, pour la même surface chauffée. Mais avec le solaire, on ne paye pas l'énergie primaire !

Le prix d'un kit d'installation solaire thermique pour chauffer une piscine avoisine les 2 000 €.

Rentabilité du solaire : de nombreux critères entrent en jeu

La rentabilité de votre installation solaire dépend :

  • du panneau installé : thermique ou photovoltaïque ;
  • du rendement du panneau et de sa taille ;
  • de la zone géographique où se situe le bâtiment ;
  • du coût total de l'investissement ;
  • des aides financières perçues ;
  • du coût du prêt contracté le cas échéant ;
  • du prix de l'assurance et des frais d'entretien ;
  • pour le photovoltaïque : du prix de rachat de l'électricité.

Bon à savoir : les personnes qui remplacent une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz (autre qu'à condensation) par un système solaire combiné peuvent bénéficier d'une prime à la conversion dans le cadre de la charte « Coup de pouce Chauffage » du dispositif des certificats économie d'énergie (CEE). La prime peut atteindre 4 000 € pour les ménages modestes ou 2 500 € pour les autres ménages (arrêté du 31 décembre 2018). Un arrêté du 25 mars 2020 a prolongé le dispositif « Coup de pouce » chauffage d’un an : il s'applique pour les opérations engagées jusqu'au 31 décembre 2021.

Prix et rentabilité de l'énergie solaire : intéressantes à long terme

On estime que le prix d'une installation solaire est rentabilisé :

  • En 10 à 17 ans pour un panneau solaire photovoltaïque, qui a une durée de vie de 20 à 25 ans.
  • En 7 à 12 ans pour le solaire thermique, un peu moins s'il s'agit d'un système solaire combiné, pas beaucoup plus cher mais plus économique.
  • Les économies réalisées vont jusqu'à 60 % dans le cas d'un remplacement d'un ancien système de chauffage par une installation solaire thermique.

Important : un intermédiaire vous conseille d'investir dans des panneaux photovoltaïques et vous promet un bon rendement financier. Pour éviter toute arnaque, vérifiez que la proposition d'investissement a bien fait l'objet du contrôle préalable de l'Autorité des marchés financiers (AMF). En effet, toute opération sur des biens divers doit s'être vu attribuer par l'AMF un numéro d'enregistrement sur le document d'information à destination des investisseurs. Cette procédure, destinée à protéger les consommateurs en garantissant la compétence de l'intermédiaire et la clarté de l'information, résulte de modifications du règlement général de l'AMF homologuées par un arrêté du 27 avril 2017.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes du panneau solaire. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Aussi dans la rubrique :

Définir son budget et financer son projet

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider