Onduleur solaire

Sommaire

Onduleur, convertisseur ou régulateur solaire, les appellations sont multiples pour un appareil pouvant avoir des applications diverses.

Il existe de nombreux types d'onduleurs solaires ou convertisseurs dont le rôle est toujours de lisser la production électrique de panneaux solaires photovoltaïques voire de transformer le courant électrique issu des installations solaires photovoltaïques. Comment choisir un onduleur, un convertisseur ou un régulateur solaire ? Où trouver et à quel prix acheter un onduleur solaire ?

Réponses maintenant !

Onduleur, convertisseur ou régulateur ?

En général un onduleur, tel qu'on l'utilise en bureautique notamment, est un appareil équipé d'une batterie dont le rôle est de lisser en continu un courant électrique. En cas de surtension, l'onduleur absorbe la surtension et protège les appareils qu'il alimente ; en cas de baisse de tension voire de coupure de courant, l'onduleur puise dans sa batterie pour alimenter en tension correcte les appareils raccordés.

Le rôle du convertisseur est de transformer un courant électrique. En général, un convertisseur, tel qu'on l'utilise en camping, bateau ou caravaning, a pour rôle de transformer le courant continu d'une batterie de véhicule (12 ou 24 V continu) en courant alternatif tel qu'utilisé par nos appareils domestiques (220/240 V alternatif).

Le régulateur, quant à lui, est un appareil qui répartit un courant électrique entre plusieurs appareils ou batteries de stockage. En général, on utilise un régulateur en nautisme ou en camping-car quant il faut recharger la batterie du moteur et celle(s) de servitude au moyen d'une seule source d'énergie (l'alternateur du moteur) sans risque de surcharge.

L'onduleur solaire possède au moins une voire plusieurs de ces caractéristiques selon le type d'installation solaire photovoltaïque :

  • Un seul panneau solaire : C'est le cas des panneaux de recharge de batterie que l'on utilise sur des installations solaires indépendantes (motorisation solaire pour portails, stores ou volets roulants, recharge batterie camping-car, bateau…). L'onduleur est requis pour envoyer vers la batterie un courant continu généralement en 12 V alors que le panneau en pleine exposition au soleil produit près de 18 V. De plus l'onduleur permet, grâce à un pont de diodes, d'éviter que le courant de la batterie ne reparte dans le panneau solaire lorsque celui-ci ne produit plus (couverture nuageuse, obscurité, masquage…).
  • Kit solaire autonome à panneaux multiples : C'est le cas de la production d'électricité en site isolé (chalet, bungalow…) où on utilise en basse tension (12 ou 24 V) le courant produit par plusieurs panneaux solaires. Le rôle de l'onduleur est le lisser le courant produit, d'éviter sa déperdition, mais aussi de réguler la production des panneaux. En effet, lorsqu'un panneau solaire est en partie masqué (feuilles, ombre, saleté) sa production chute instantanément. Sans onduleur, lorsqu'un seul panneau solaire est masqué à 50 % par exemple, c'est toute la production de tous les panneaux qui est divisée de moitié ; alors qu'avec un onduleur, lorsqu'un panneau est masqué, seule sa production est divisée mais les autres panneaux continuent à produire à 100 % ce qui permet un bien meilleur rendement de l'installation.
  • Production et injection d'électricité par panneaux multiples : C'est le cas des toitures photovoltaïques et des centrales solaires où l'électricité produite par des panneaux multiples (48 V continu) doit être convertie en courant domestique (220/240 V et même 380 V alternatif) avant d'être utilisée dans la maison ou injectée dans le réseau électrique. Le rôle de l'onduleur est alors, celui d'un convertisseur en plus des fonctions de lissage et de régulation de la production photovoltaïque.

Choix de son onduleur solaire

Le choix de l'onduleur solaire se fait en fonction de son type d'installation photovoltaïque, de sa puissance de production et du type de consommation de l'énergie produite.

Pour les installations à un seul panneau comme les motorisations solaires de portail, volets roulants etc, le pont de diode anti-retour et le régulateur de tension sont souvent intégrés au moteur et dans ce cas, le panneau solaire ne nécessite pas de régulation.

Cette vérification doit être faite sur la notice du moteur lorsque celui-ci prévoit une alimentation solaire. Si ce n'est pas le cas, la pose d'un simple régulateur de petite capacité est conseillée.

Bon à savoir : pour alimenter un dispositif en 12 V ou une batterie avec un seul panneau solaire, le régulateur d'une automobile à récupérer dans une casse suffit amplement. Tournez-vous vers les voitures assez anciennes car les récentes ont un régulateur électronique intégré dans l'alternateur.

Pour les installations à panneaux multiples en site isolé où on utilise le courant continu pour faire fonctionner les appareils, il est nécessaire d'installer un régulateur simple :

  • Le régulateur gère et optimise la production des différents panneaux photovoltaïques tout en préservant les batteries qu'il alimente.
  • Le régulateur doit être dimensionné pour supporter davantage (20 %) que la puissance de production maximale des panneaux. Cette puissance et la capacité du régulateur sont exprimées en Watts crête (Wc) et en ampères (A).
  • Pour les installations de production électrique à panneaux multiples lorsqu'on souhaite utiliser ou injecter dans le réseau du courant alternatif, il faut choisir acquérir soit un onduleur simple qui transforme en courant alternatif le courant continu, soit un ondulateur-régulateur qui gère en plus la production des panneaux photovoltaïques.
  • Le choix se fait en fonction de la capacité de régulation (20 % de plus que la production maximale des panneaux) et selon le type de courant attendu à la sortie : 220/240 V monophasé ou 380 V triphasé.
  • Même en ayant à côté de chez soi un installateur de panneaux solaires, il est plutôt conseillé d'aller sur Internet comparer les prix des onduleurs et leurs performances. La rapidité des progrès en ce domaine font qu'on trouve sans cesse des améliorations techniques tant au niveau des performances (rendement) que de la gestion des dysfonctions.

Bon à savoir : il existe dorénavant des onduleurs solaires qui émettent par Wifi toutes les informations en continu sur la production des panneaux solaires, les pannes, etc. Avec un smartphone on peut alors surveiller et contrôler sa production électrique.

Onduleur solaire : quel prix ?

Un simple régulateur solaire compatible 12/24 V se négocie selon l'ampérage requis par la consommation et la production électrique depuis 20 € environ pour un 3 A, 50 à 60 € pour un 10 A et plus de 200 € pour 45 A.

Un convertisseur (ne faisant pas régulateur) se trouve à partir de 40 € pour une puissance de courant de 300 W et jusqu'à 100 € environ pour 1 000 W.

Un régulateur-convertisseur s'achète à partir de 100 € pour une puissance de moins de 200 W, de 500 € à 1 000 € pour des puissances croissantes jusqu'à 2 000 W et à plus de 2 000 € pour des puissances de plus de 4 000 W.

Pour en savoir davantage :

Ces pros peuvent vous aider